Top
Last Post

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et séjours à Marrakech sur votre guide internet d’informations touristiques sur la ville rouge et sa région.
Tout sur Marrakech : Bons plans, Photos, News, Voyages & Vacances

Weather Report Marrakech, MA
+24.0°C

Majorelle, Street Art, Ski et autres réjouissances au Es Saadi Marrakech Resort

melehi berman

Mardi 20 décembre 2016, me voila en stress à l’idée de rencontrer Olivier Berman, directeur du département « Orientalisme » de la maison de vente parisienne Artcurial au Es Saadi Marrakech Resort, à l’occasion de la vente aux enchères Paris#Marrakech du 29 décembre 2016.

Quelle drôle d’idée me direz-vous ! Surtout quand on sait que pas moins de 10 tableaux du célèbre peintre Jacques Majorelle sont mise à la vente et que, pour moi, Majorelle, jusqu’à il y a encore quelques jours, ce n’était qu’un jardin botanique de Marrakech…

Et le cadre ? « Nan mais allo » comme dirait l’autre ! Comme c’est au Palace Es Saadi Marrakech Resort que se passe la vente, c’est au bar de ce même établissement qu’Olivier Berman m’attend… « Comment je suis habillée ? »

Je commence à me détendre quand il m’invite en souriant à prendre place dans ce superbe fauteuil de couleur bleue Majorelle (coïncidence ?) et en me proposant un thé.

Après une courte présentation de la maison Artcurial (14 ans d’existence, 25 départements et des bureaux dans le 8ème arrondissement de Paris…), nous rentrons dans le vif du sujet :

  • « Pourquoi cette vente d’une maison parisienne à Marrakech ? »

Olivier Berman m’explique avec intérêt qu’il y a de nombreuses œuvres de Jacques Majorelle en France et que son nom résonne avec magie à Marrakech : « Majorelle c’est Marrakech ». Il était alors, selon lui, impossible de ne pas organiser cette vente dans la ville rouge où le peintre a passé une grande partie de sa vie (cf : le jardin éponyme le plus célèbre de la ville était ses anciens ateliers et maison).

Après quelques gorgées de thé, je me lance dans ma deuxième question :

  • « … et pourquoi au Es Saadi ? »

Olivier se souvient de sa volonté, il y a déjà 5 ans de cela, d’organiser une vente de tableaux de Majorelle au Maroc où il constate qu’il y a un fort potentiel d’acheteurs. Il revient également sur son amitié avec Elizabeth Boucher-Bouhlal, propriétaire du Es Saadi Marrakech Resort, qu’il surnomme la « Marraine des Arts au Maroc » pour son investissement dans le domaine artistique (+ d’infos ici). Ensemble, ils décident d’organiser cette vente à Paris après une pré-exposition au Palace. Depuis, la collaboration culturelle entre Artcurial et le Es Saadi ne cesse de grandir : l’an dernier s’est tenue une nouvelle vente « Majorelle et ses contemporains ».

 Je décide ensuite de le questionner sur son parcours et sur son choix de développer le département « Orientalisme » pour la maison Artcurial ; et j’ai bien fait car Olivier est petit-fils & fils de marchands de tableaux. Lui-même, il a été marchand de tableaux et son fils travaille aujourd’hui dans une galerie d’art aux Etats-Unis… Bref, l’art chez les Berman, c’est donc une histoire de famille ! Il m’explique avec simplicité que s’il apprécie l’Orientalisme, c’est parce qu’il trouve que c’est un art « gai ». Il a organisé sa première exposition d’œuvres orientalistes en 1991…

Curieuse (et pleine de volonté de vous faire découvrir la vente Paris#Marrakech), je lui demande de me parler brièvement de quelques œuvres qui seront mises en vente le 29 décembre 2016 :

  • 10 toiles de Majorelle datées de 1920 à 1952
  • 1 oeuvre d’Edy Legrand
  • 1 bronze de Mokhtar
  • 1 toile de Yacoubi
  • 2 toiles de Melehi

Je le sens davantage passionné lorsqu’il m’évoque ce dernier : il me raconte que Melehi a passé une courte partie de sa vie aux Etats-Unis et qu’il a largement été influencé par le mouvement Pop Art.

  • « Si vous deviez choisir un œuvre à acheter pendant cette vente ? (vous notez, que je commence à prendre mes aises !?)
  • Une des deux de Melehi.
  • Je m’en doutais !
  • Vous pensez organiser à nouveau une vente à Marrakech, une fois celle-ci passée ?
  • Pourquoi pas, mais avec un éventail d’œuvres plus large. »

En fin de rencontre, nous échangeons sur nos expériences à Marrakech. Il me raconte, amusé :

  • « Le Maroc ne laisse pas insensible. Je suis peut-être venu ici 40 fois ! En 1991, on a failli acheter un riad… 
  • Quel est votre meilleur souvenir de Marrakech ?
  • L’Oukaimedem ! Les tenues et l’ambiance sont à mourir de rire !
  • Vous allez rester quelques jours à Marrakech après la vente. Quel est votre programme ?
  • Skier !
  • C’est de saison ! Bonne vente et bonnes vacances alors ! 
  • Merci et n’hésitez pas à me téléphoner quand vous passez sur Paris, je vous ferai visiter Artcurial ! »

#tooooop #orientalisme 

Peut-être pas acheteur mais sûrement curieux, je vous invite à vous rendre au Es Saadi Marrakech Resort pour apprécier les œuvres qui seront mises en vente le 29 lors de la vente Paris#Marrakech. La pré-exposition est visible et ouverte au public du 27 au 29 décembre 2016 au Palace.

Merci Olivier pour cette rencontre pleine de découvertes, le thé, l’invitation à Paris et bonnes vacances au ski !

Pour plus d’informations pratiques sur la vente, consultez cet article 

Les Carnets de Voyage
de Vivre Marrakech

Dans la continuité du site vivre-marrakech.com, Vivre Marrakech sort ses Carnets de Voyage: un guide culturel et touristique distribué gratuitement aux voyageurs en escale à Marrakech.