Top
Last Post
  • Comment se rapprocher de l'épice marocaine ?Qui n’a pas désiré rentrer de Marrakech avec un peu de sa magie de sa valise ? Tradition, saveurs et parfums : les épices font la grande réputation de la ville… Sûrement parce que la gastronomie marocaine est réputée comme l’une des meilleures du monde ! 
  • L'or rouge du MarocUn plat marocain fait chavirer votre cœur, un plat marocain au safran l’enflamme ! Préparez-vous à goûter à Marrakech des plats bien épicés avec cette épice très rare : l'or rouge du Maroc. 
  • Le top 10 des plats à MarrakechQuand on pense au Maroc, on pense à toute la bonne nourriture que l’on va découvrir… aux épices chaudes, aux saveurs traditionnelles, aux goûts inconnus. On se lèche les babines !

Retrouvez toutes les informations utiles pour vos vacances et séjours à Marrakech sur votre guide internet d’informations touristiques sur la ville rouge et sa région.
Tout sur Marrakech : Bons plans, Photos, News, Voyages & Vacances

Weather Report Marrakech, MA
+19.0°C

Garden of Memory, un dialogue artistique au Musée Yves St-Laurent Marrakech

Garden of Memory MYSLM

Depuis son ouverture en octobre 2017, le Musée Yves Saint-Laurent de Marrakech n'a de cesse de poursuivre la volonté de la Fondation Jardin Majorelle de promouvoir l'art et la création au Maroc

La première exposition temporaire du Musée Yves Saint-Laurent de Marrakech mettait à l'honneur « Le Maroc de Jacques Majorelle », suivie par une seconde exhibition présentant « Les robes sculptures de Noureddine Amir ». Deux rendez-vous uniques qui ont mis en lumière le style et la beauté marocaine jusque dans ses formes les plus actuelles.

Pour sa troisième exposition, le Musée Yves Saint-Laurent de Marrakech nous plonge au cœur de l'histoire artistique contemporaine, du 14 mai au 16 septembre 2018, avec « Garden of Memory ».

Pensé comme une conversation entre 3 artistes incontournables du XXe siècle – Etel Adnan, Simone Fattal et Robert Wilson – Garden of Memory nous interroge sur le monde dans lequel nous vivons en prenant pour point de départ leurs expériences de vie partagées à travers différentes cultures et continents.

Dans cette optique, Garden of Memory tisse des liens entre différents événements et histoires qui s'entremêlent et se chevauchent. Le Liban, le Maroc, la Californie et Paris se retrouvent étonnemment liées tout au long de l'exposition. 

Si Etel Adnan et Simone Fattal ont partagé leurs vies entre Beyrouth, Sausalito et Paris, elles ont aussi largement participé à la vie artistique du Maroc lors de leurs voyages dans le Royaume dans les années 70 et 80.  Entre Etel Adnan et Robert Wilson, c'est d'abord une amitié née en 1972 qui les a mené vers leur collaboration autour de l'opéra de ce dernier – The CIVIL warS, conçu en 1984 – pour lequel la première a rédigé les parties en français. Enfin, la sympathie entre Robert Wilson et Pierre Bergé a donné naissance à de nombreuses pièces majeures qui créent un lien supplémentaire avec le Musée Yves Saint-Laurent de Marrakech.

Ainsi, les contours de Garden of Memory se dessinent avec cet enchaînement de situations. Si elles sont le prétexte, ou le moteur, de l'exposition, elles n'en sont pas pour autant le sujet principal. Sous forme d'un récit non linéaire, l'exposition se découvre comme une chorégraphie, un paysage mental, comprenant variations et constances.

La dynamique s'orchestre autour du poème d'Etel Adnan – Conversation with my soul – interprêté par Robert Wilson sur une musique de Michael Galasso. Simone Fattal répond à cette lecture en instaurant une connivence profonde entre les œuvres des uns et des autres.

Ses sculptures – stèles, figures et anges – rendent hommage à cette capacité d'écouter et de percevoir, d'entendre et de recueillir, qui lie les trois artistes. Le propos de Garden of Memory réside ainsi dans le trésor imperceptible sous-jacent à l'événement plus que dans les œuvres qui y sont présentées. Dans cet espace paradoxal, avec cet acte d'engagement, le visiteur est invité à vivre et ressentir un condensé d'émotions livré via ces gestes d'amour et d'amitié profonde.

Dans cette perspective, Robert Wilson signe la couverture du livre qui prolonge l'exposition, coédité par la Maison anglaise Koenig Books, et l’éditeur allemand Verlag der Buchhandlung Walther König.


Informations et Contacts : 

Musée Yves Saint-Laurent Marrakech
Rue Yves Saint Laurent – Marrakech
E-mail : info@museeyslmarrakech.com
Tél :+212(0) 524 29 86 86 
Website : www.museeyslmarrakech.com

Les Carnets de Voyage
de Vivre Marrakech

Dans la continuité du site vivre-marrakech.com, Vivre Marrakech sort ses Carnets de Voyage: un guide culturel et touristique distribué gratuitement aux voyageurs en escale à Marrakech.

Les adresses pour déjeuner en terrasse cet hiver à Marrakech

Avis à tous ceux qui viennent passer les vacances d’hiver à Marrakech : les déjeuners en terrasse sont tout à fait possibles… On dresse pour vous la liste de nos places to lunch en cette saison !

lire plus

Comme un air de printemps à Marrakech

C’est dingue ! Nous ne sommes même pas le 20 mars qu’on ressent déjà comme un air de printemps à Marrakech. A nous les dej-piscines, les terrasses pour boire un verre et les balades ensoleillées anticipés !

lire plus

7 shops à découvrir absolument à Marrakech

Aujourd’hui, on s’adresse à toutes celles qui estiment que l’expérience shopping dans une autre ville que la sienne vaut VRAIMENT le détour… Voici nos shops à découvrir absolument à Marrakech.

lire plus